Le français Clément Noël, premier à Wengen, devient le meilleur slalomeur du monde




Clément Noël, nouveau «génie» du ski alpin français


fantastique mais pas fantasque, Clément Noël donne même l'impression d'être un animal au sang froid. Il l'avouait lui-même en 2019 "je ne ressens" pas (peu) de pression malgré sa place de numéro un du slalom mondial. 



Clément Noël
Clément Noël, premier à Wengen

Clément Noël, le « skieur parfait », s'est à nouveau illustré dimanche 19 janvier, lors du slalom de Wengen (Suisse), presque un an jour pour jour après sa première victoire en Coupe du monde dans cette même station des Alpes bernoises en 2019. Cela faisait cinq ans qu’un Français ne s’était pas imposé avec autant de talent en slalom. Terminant juste derrière Marcel Hischer en 2019, 
le skieur de 21 ans qui gagne à nouveau à Wengen en 2020 devrait prendre cette année la tête de la coupe du monde de slalom et se placer idéalement pour les championnats du Monde de 2021. Côté pression, on voit bien lors de sa deuxième manche que le jeu et les enjeux deviennent différents, car Clément doit maintenant défendre sa place de leader, alors qu'il n'était que jeune dauphin en 2019. 


Le skieur autrichien confessait au journal Le Monde après sa victoire à Kitzbühel « Il est techniquement brillant, il trouve des lignes plus directes que quiconque. C’est l’avenir du ski»



Quel est ton secret Clément ?

Une allure douce, des appuis très courts, une maîtrise sans précédent de la trajectoire, Clément passe sans un bruit dans une glisse parfaite, alors que d'autres donnent le sentiment de se battre avec la pente, la glace, et les pièges du tracé. Le haut du corps, parfaitement gainé ne bouge pas, seules les jambes fluides et longilignes se faufilent entre les piquets : il fait moins de chemin que les autres et va donc plus vite !


Le mois des slalomeurs

Durant la première manche, Clément a relégué tout le monde à plus d'une seconde, hormis les deux bons slalomeurs, le suédois Kristoffersen et l'autrichien Marco Schwarz à 0,70 s. En partant en dernière position du slalom de Wengen, Clément semble toujours aussi calme, même si, on s'en doute, la pression commence à monter pour le jeune homme. Clément est devenu le "patron" du slalom et il sait qu'il n'a plus droit à l'erreur après sa sortie de piste à Adelboden en Suisse. Janvier est le mois des slalomeurs !



Commentaires