mardi 27 février 2018

Prédateurs : fantastique documentaire animal sur France 2




PRÉDATEURS
Mardi 27 février 2018 à 20h55 sur France 2


Depuis des milliers d’années, le scénario est identique : les prédateurs attaquent et les proies tentent de leur échapper. C’est une question de vie ou de mort.
Pour survivre, les prédateurs doivent être en parfaite osmose avec leur terrain de chasse. Et chaque habitat présente des défis différents.
Pour la première fois, ce film dévoile l’extraordinaire diversité des stratégies mises en œuvre par les prédateurs pour arriver à leurs fins.
Pourtant, même pour les meilleurs, la partie n'est jamais gagnée. C’est même étonnant car la plus part du temps, les prédateurs échouent. C’est dire l’importance de leur ingéniosité, de leur agilité.
Toutes ces espèces de la plus petite à la plus grosse sont des chasseurs incroyables qui relèvent chaque jour de véritables défis pour se nourrir et nourrir leurs petits.




Ce documentaire commence dans les forêts sèches de l’Afrique australe. C’est le terrain de chasse d’un prédateur parmi les plus redoutables, le léopard. C’est un spécialiste des attaques furtives. Dans les plaines de Zambie ce sont les lycaons qui pourchassent en meute des gnous trois fois gros qu’eux. Le caracal, un félin magnifique saute si haut qu’il est le plus grand chasseur d’oiseau de son espèce. Dans la savane du Cerrado, au Brésil, on plonge dans l’univers des créatures minuscules avec les stratégies incroyables des termites, des insectes tellement bien protégés dans leurs forteresses qu’ils résistent à tout. Ailleurs, au cœur des forêts tropicales, les règles de la chasse changent et le face à face proies prédateurs prend des allures de jeu de cache-cache. La mante religieuse frappe à la vitesse de l’éclair tandis que le tigre, imposant prédateur chasse avec la discrétion d’un fantôme. Pour approcher une proie, il doit être invisible. A Madagascar, c’est l’émerveillement absolu de découvrir l’araignée de Darwin au travail. Sa technique est impressionnante. Elle sécrète de longs fils de soie, en jet continu pour fabriquer un piège afin d’emprisonner ses proies. Sa toile d’araignée est la plus grande au monde, elle mesure deux mètres de diamètre.





harpie féroce

Le film propose encore de découvrir la stupéfiante tactique de la harpie féroce, un oiseau qui possède des serres d’une dizaine de centimètres et une envergure de deux mètres. Ses attaques aériennes sont redoutables.
Enfin les scènes tournées dans le Haut-Arctique, l’un des territoires parmi les plus hostiles sur Terre sont ahurissantes tant les efforts déployés par les espèces qui y vivent sont gigantesques. 


Les ours polaires, les loups, les phoques, les morses et les lièvres arctiques s’affrontent dans des conditions climatiques extrêmes. Le réchauffement climatique est ici plus perceptible qu’ailleurs compliquant largement la chasse et bouleversant les habitudes et les comportements des uns et des autres.
Enfin pour terminer, les images à couper le souffle montrent le plus grand prédateur au monde la baleine bleue qui chasse pour sa part la plus petite espèce marine, le krill.
Porté par la voix de François Morel, ce film tourné au plus près des espèces animales propose une grande diversité de situations mais aussi et surtout une intimité rarement dévoilée déclenchant chez le spectateur stupeur, humour, émotion et proposant toujours un regard émerveillé sur l’extraordinaire ingéniosité de ces animaux avec qui nous partageons notre planète terre.


Biographie d'Alastair Fothergill
Alastair Fothergill, ambassadeur WWF, est actuellement réalisateur chez Silverback Films Ltd et producteur exécutif de la série Perfect Planet de la BBC, et du film Penguin de Disneynature. Alastair est à l’origine de 5 des 10 plus grands films d’histoire naturelle. Alastair rejoint l’Unité d’histoire naturelle de la BBC en 1983 et est nommé responsable de l’unité en novembre 1992, à l’âge de 32 ans. Alastair collabore avec Sir David Attenborough notamment pour The Trials of LifeLife in the FreezerThe Blue PlanetFrozen PlanetPlanète Terre et le long métrage qui l’accompagne : Un jour sur Terre, sorti en salles. En novembre 2012, Alastair quitte la BBC pour créer sa propre société de production, Silberback Films, produisant Prédateurs pour la BBC et des films de cinéma pour Disney nature. Alastair est membre de la Royal Television Society et de la Royal Geographic Society, qui lui ont décerné leur médaille d’or en 2012.



Biographie de Huw Cordey
Huw Cordey commence sa carrière dans les années 1990 chez Partridge Films, l’une des principales sociétés cinématographiques spécialisées en histoire naturelle. Après trois ans chez Partridge, il entre chez Mike Birkhead Associates, où il produit deux Natural Worlds aux Etats-Unis pour la BBC, des films documentaires sur la nature. Il rejoint l’Unité d’histoire naturelle de la BBC en 1995 où il travaille sur des séries à succès comme Wildlife on One et Big Cat Diary, ainsi que sur des séries de références, notamment Land of the TigerAndes to Amazon, et Life of Mammals de Sir David Attenborough. En 2003, il rentre dans l’équipe de Planète Terre, sous la direction d’Alastair Fothergill, et produit trois épisodes de cette série populaire et primée. Il est ensuite nommé producteur de la série South Pacific, une série de référence de six épisodes pour la BBC2. En 2009, il quitte la BBC pour rejoindre Silverback Films et, sous la direction de Keith Scholey, produit North America – série de premier ordre de Discovery Channel,la  chaîne emblématique des programmes d’histoire naturelle – et Deadly Island pour Discovery International. Son dernier projet, Prédateurs, est un documentaire majeur qui s’intéresse aux prédateurs et à leurs proies dans le monde.

cinéma films documentaires TV séries documentaires expos moteurs

Nomade des mers, les escales de l'innovation. Une série documentaire sur Arte

Corentin de Chatelperron sur le catamaran Nomade des mers Du 29 octobre au 16 novembre 2018, du lundi au vendredi à 17h35 et en repla...