dimanche 19 mars 2017

#Série "Des Jours Meilleurs" la vie des ados à la campagne

Des Jours Meilleurs

Après Loin de chez nousDead Landes et Hero Corp, France 4 présente une nouvelle fiction originale et en même temps, une série humoristique en format short  à la "un garçon, une fille" 
Avec Des jours meilleurs Frank Bellocq se penche à nouveau sur le thème de l'adolescence en milieu rural. Charlie et ses potes rêvent de jours meilleurs dans cette comédie familiale à retrouver sur France 4.
La série raconte les aventures de la famille Reynaud à travers le regard de Charlie, une lycéenne et skateuse de 16 ans, incarnée par Marilyn Lima.  Les autres amis sont Léon Plazol et Edouard Damestoy et représentent la jeunesse de nos campagnes, désabusée et motivée par le désir de s'évader.

Une épopée quotidienne avec Charlie et ses deux potes qui rêvent de liberté. L’univers du skate et les tournages en décor naturel ajoutent un peu de fraîcheur à cette short com.


Résumé


Charlie, Félix et Alberto. 1 fille, 2 garçons, 0 possibilité. 48 ans à eux trois et une vie à faire. Voici les aventures de la famille Reynaud : une famille de classe moyenne recomposée autour de Charlie, lycéenne et skateuse de 16 ans, rebelle et intelligente, un peu trop même, ce qui crée parfois quelques dissensions entre elle et sa mère, son beau-père ou son demi-frère… Mais elle peut compter sur ses deux meilleurs potes, passionnés de skate, Félix et Alberto.
Ils n’ont qu’un seul désir : quitter cet âge ingrat d’avant la majorité. Et un jour, enfin, quitter « leur bled » et devenir pour le meilleur et pour le pire : des adultes... libres.

Au festival de Luchon, la série a été récompensée et a reçu le Prix du public dans la catégorie Meilleur programme court TV 




Marilyn Lima est Charlie Reynaud

16 ans, fille unique
Ou « demi-fille unique » puisqu’elle a un demi-frère, qui est en revanche un « boloss total ». Charlie est jolie, mature mais sensible, un peu garçon manqué. Elle traîne avec ses deux potes, amis d’enfance, voisins de lotissement, avec qui elle a grandi et tout vécu, du bac à sable au baccalauréat. Ensemble, ils ont une passion : le skate, leur façon d’être libres, d’être à part.

Marilyn Lima, jeune actrice montante, a été révélée dans le film Bang Gang, d’Eva Husson, et a été sélectionnée dans la catégorie Révélations aux César 2017.
« Cette série, c’est un peu mon histoire. Je viens de la campagne et quand j’étais adolescente, je rêvais de passer à des jours meilleurs, comme Charlie. En réalité, ces moments de l’adolescence sont fantastiques mais on ne s’en rend pas compte. »


Baptiste Lorber est Mathieu
22 ans, demi-frère de Charlie, en fac de rien à Paris
Il veut devenir chanteur. Fils de François et de sa « fiancée » de l’époque, Chantal, Mathieu rend souvent visite à la famille le week-end…

Baptiste Lorber est un auteur, réalisateur et comédien français. Après des études en communication, il lance avec son complice Gaël Mectoob le site 10minutesaperdre. Les vidéos du duo remportent un franc succès et Baptiste Lorber devient alors l’un des pionniers en matière de vidéos sur le Web.
En 2012, il rejoint Le Grand Journal de Canal+. Tour à tour auteur, réalisateur et comédien, il participe à #LaQuestionDeLaFin, puis ShitcomLe Dézapping du Before et Le Tour du Bagel. Il est aujourd’hui comédien et auteur pour Studio Bagel et continue de sévir sur YouTube avec son binôme et leur chaîne Bapt&Gaël. Ils ont d’ailleurs reçu la visite de quelques personnalités, dont Vanessa Guide, Richard Berry ou Mathilda May.
En 2015, Émile Gaudreault lui offre son premier rôle au cinéma dans Père fils thérapie !, où il joue le fils de Jacques Gamblin.



Anne Depétrini est Estelle
41 ans, la mère de Charlie, qu’elle appelle « Lili »
Elle tient la supérette du centre où tout se vend : du pain, de l’huile de vidange et des préservatifs. Tout le monde la connaît au village, et Charlie vient quelquefois l’aider à tenir la caisse. Maman moderne, sans tabou, elle est plutôt libérée et met parfois sa fille mal à l’aise. Estelle reste très évasive sur son histoire avec le père de Charlie, qui la soupçonne de lui cacher la vérité. Au final, c’est elle qui assure la stabilité du foyer avec son salaire.

Ancienne Miss Météo sur Canal+, Anne Depétrini coprésente deux émissions avec Philippe Gildas et participe à de nombreuses émissions télé. En 2010, elle passe derrière la caméra avec son premier film, Il reste du jambon ?
« Lorsque Frank m’a proposé de jouer, j’ai tout de suite donné mon accord, sans lire les textes. J’aime son écriture, et l’idée de parler de jeunes de la province qui ne se voient jamais à l’écran m’a beaucoup plu. »




Léon Plazol est Félix « Néon » Gallard
16 ans, le mec le plus timide d’Europe
Surnommé « Néon » car il pique des phares dès qu’il est un peu bousculé par un événement « extérieur ». Rongé par une timidité maladive, il parle peu. Il dessine très bien et fait beaucoup de croquis. De Charlie même parfois. Al le soupçonne d’ailleurs d’être secrètementamoureux de leur amie, ce dont il se défend avec énergie. Charlie et Al sont ses deux seuls potes, il a deux sœurs plus âgées, des parents séparés et un père qu’il voit rarement.

Léon Plazol est un jeune comédien que l’on a pu voir dans la comédie musicale Le Soldat rose et à la télévision dans les séries José et Baron noir
« Ce programme court a un réel esthétisme, le ton est sincère et réaliste et le fait que le tournage ait lieu dans un décor naturel, en province, est assez novateur. J’ai vécu une superbe expérience et une aventure humaine au quotidien. »





Édouard Damestoy est Alberto « Al » Pinto
16 ans
Surnommé « Al » ou aussi « Fiat » (pour Fiat Pinto), le « glandeur » de la bande. Sa passion : faire des conneries. Sûr de lui et sans complexe, il est persuadé d’être le beau gosse du crew, alors que non.

Ses parents sont d’origine portugaise, lui se définit comme un Italo-Brésilien né en France. Édouard Damestoy est un jeune skateur professionnel. Surnommé « Casque d’or » dans le milieu des sports de glisse, il est devenu champion de France Espoir 2014 de big rampe (rampe de 3,50 m de verticale minimum !) et de bowl.
« J’ai découvert le monde des tournages télé et j’ai beaucoup appris. C’était comme une petite famille… »

cinéma films documentaires TV séries documentaires expos moteurs