jeudi 23 février 2017

Pourquoi est-on accro aux génériques de séries ? sur Arte Creative

Pourquoi est-on accro aux génériques de séries TV ?

Tout le monde se souvient de la fabuleuse musique de Twin Peaks composée par Angelo Badalamenti qui est d'ailleurs un ami de David Lynch et a fait plusieurs apparitions dans ses films, notamment « Blue Velvet » et « Mulholland Drive » où il interprète le rôle de Luigi Castigliane.

A quoi servent donc ces génériques, souvent très élaborés, qui débutent les séries contemporaines ? Recollons les morceaux (de musique) ensemble. 


Twin Peaks

A l'heure du binge-watching et du speed-watching, comment sont fait ces génériques très élaborés qui débutent nos séries contemporaines ? Simple panneau d'information ou rituel de mise en condition ? On pense ainsi au formidable générique d'Amicalement Votre qui était une mise en condition idéale pour une série mythique.


 

Amicalement votre

Scénariste, journaliste et auteur de l'essai "Génériques ! Les séries US décryptées" paru en 2012 aux Editions Les moutons électriques, Eric Vérat revient sur le cas exemplaire du générique de The Wire, qui aide le spectateur à appréhender l’ambition sociologique de la série créée par David Simon


Tout sur les génériques de série

• Interview de Peter Frankfurt (Mad Men, Boardwalk Empire...) sur la façon dont il envisage un générique réussi
• De "Bullitt" à "Beetlejuice" en passant par "Orange Mécanique", retour en image sur les génériques les plus emblématiques de Pablo Ferro.
• Recension de l'ouvrage "Génériques : les séries américaines décryptées" où Eric Verat explore l'évolution du rôle du générique télévisuel.
• Site consacré à l'art du générique, entre entretiens, base de données et pistes de réflexions.

cinéma films documentaires TV séries documentaires expos moteurs