jeudi 26 février 2015

Perez dévoile un super clip avec les élèves de Duperré : Chrysler

 
Perez, le prince noir

 

Perez, le Prince noir de la pop française,  prépare le salon de l'auto de Genève avec son nouveau clip "Chrysler". Peut-on être plus explicite ?


S'agitrait-il d'une citation de Driver (le film dans lequel Ryan Goslin, fait la course avec une monstrueuse Chrysler 300 C) ? En fait non ! Perez fait partie de la jeune garde des nouveaux talents français, avec un nouveau ton, un peu désenchanté, mais toujours entêtant, planant. Perez on l'avait rencontré au W9 Festival, et on peut vous avouer que c'est un garçon très sympa et accessible.

Dans son dernier clip, Perez part d'un texte de Dashiell Hedayat sortie en 1971, aux grandes heures du psychédélisme à la française. « C’est une profonde influence pour moi et j’ai voulu m’emparer de ce texte que je trouve génial pour en donner une version contemporaine, en remplaçant la transe des guitares par celle des machines », raconte le musicien de 28 ans. Ecoutez !


Les présentations pour ceux qui ne le connaissent pas encore


En 2013, PEREZ sort un premier maxi chez Dirty, Cramer, réalisé par Pilooski (Discodeine, Tristesse
Contemporaine) où il dévoile son appétence pour les ambiances crépusculaires (Le Cirage), les récits
sinueux (Le Prince noir) et les errances amoureuses (Je te cherche dans la nuit). Son nom commence
à circuler dans un paysage hexagonal en pleine effervescence, où la pop francophone reprend des
couleurs.

Désormais signé chez Absolute Management/Barclay, ce chanteur de vingt‐huit ans à la voix grave
publie, au printemps 2014, le single digital Une autre fois – imposant morceau mixé par Zdar
dévoilant une autre facette de son répertoire, jouant volontairement sur l’ambivalence, les
contrastes, les aspérités.


Le nouveau clip de Duperré


C’est donc en français – cette langue qui lui convient si bien avec des illustres prédécesseurs (Bashung, Daho, Christophe) – et en chansons electro que joue et chante Perez.


Mieux il signe ici un clip avec les jeunes de l'école de graphisme et d'animation Duperré, Pauline Comte, Julie Girardot, Clémence Vignalou et Capucine Raoul : « pour cette collaboration, nous voulions absolument réaliser une animation en dessin vectoriel, pour son aspect cru et sans concession, à travers lequel la voiture se fait femme en un simple déplacement de trait »
Beau travail !


Perez à la Gaité Lyrique

cinéma films documentaires TV séries documentaires expos moteurs

Nomade des mers, les escales de l'innovation. Une série documentaire sur Arte

Corentin de Chatelperron sur le catamaran Nomade des mers Du 29 octobre au 16 novembre 2018, du lundi au vendredi à 17h35 et en repla...