lundi 9 février 2015

Les Tambours du Bronx : nouveau spectacle CORROS et nouvel album

Tambours du Bronx


Les Tambours du Bronx sont nés dans une cité proche de Nevers, peuplée d'ouvriers et de cheminots, il y a 28 ans. Leur premier spectacle ne devait être qu'un "one shot". Leur racines restent industrielles puisqu'ils jouent sur des bidons métalliques. Mais le groupe qui a fait le tour du monde et les premières parties des plus grands (Jimmy Page et Robert Plant, Johnny Hallyday, Metallica, Alice in Chains...) montre une energie formidable sur scène.
Aujourd’hui, les Tambours du Bronx se retrouvent pour un nouveau spectacle CORROS.
Après 28 ans d'existence, et plus de quarante pays traversés, après 6 albums et trois dvd, Les Tambours du Bronx mélangent l'ancien et le moderne dans un nouveau spectacle et un nouvel album.

Ils jouent une musique énergique et tranchante mêlant rock, indus, techno, metal et afrobeat, modelée de sons synthétiques et de samples : Une production collective de gestes et de fièvre, chorégraphie où la force s'emballe, où la cadence s'électrise, où les voix se font cris.



Le Rhinocéros, emblème originel des Tambours Du Bronx, reste au cœur de cette machine infernale. Il sera désormais accompagné du Corbeau, nouvel associé de la bande de musiciens en noir. Un premier extrait permet de découvrir CORROS, le nouveau spectacle qui s'arrêtera le 7 avril 2015 à la Cigale et en tournée dans toute la France.

Une alliance surprenante avec les orchestres classiques

Révélés en 1989 par Jean-Paul Goude, lors du bicentenaire de la Révolution, Les Tambours du Bronx ont alors porté leur blason musical de 225 litres hors de leurs terres : ils enregistrent l'album Grand Mix composé par Ris et Sauvageot, avec l'Orchestre Philarmonique des Pays de Loire et les Voix Bulgares ; le Festival de Roskilde (Danemark) les découvre en première partie de Jimmy Page et Robert Plant (Led Zeppelin) en 1995 ; ils sont acclamés par le public de Johnny Hallyday en 2000 sous la Tour Eiffel ; En novembre de la même année, Les Tambours du Bronx envahissent le sol américain : d'Est en Ouest, la horde traverse les États-Unis pour y sévir 38 fois lors d'une tournée de 60 jours ; Budapest (Hongrie) les applaudit lors de la première partie de KoRn en 2005 au Sziget festival; Les Tambours du Bronx galvanisent le Stade de France en 2006 ; Ils s'unissent à l'Orchestre des Lauréats du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 2007, aux Young Gods et à Didier Wampas, les bidons retentissent alors au Zénith de Paris ; Ils créent en 2008 trois titres avec Jaz Coleman (Killing Joke) ; En 2009, les Frères Morvan et les Tambours soulèvent, ensemble, le public du festival Les Vieilles Charrues ; Ils s’accordent une première fois en 2011 avec Sepultura pour un spectacle commun au Festival de Rock in Rio. Metallica, pour sa partie, n’a plus qu’à cueillir un public échauffé, survolté ; Le duo est retentissant : en 2013, 200.000 personnes les attendront pour un live assourdissant. La rencontre se rejouera en Septembre 2014 à Times Square. Aujourd’hui, le séisme musical, synesthésique, qu’a provoqué cette fusion Sepultura/Tambours du Bronx est gravé.

Tambours du Bronx

Depuis 28 ans, Les Tambours du Bronx, ce monstre industriel à 16 têtes propage sa rage et son chant sur tous les continents, ce troupeau d'individualités irrigue tous les pays de sa sueur, cette horde à la dégaine animale sévit sur toutes les scènes. Les États-Unis, le Brésil, les Émirats Arabes, la Chine, le Maroc, la Tunisie, Hong Kong, la Grèce, la Réunion, la République de Djibouti, l'Égypte, la Norvège, la Slovénie, le Portugal et toute l'Europe occidentale ont vécu leur musique et leur emportement.
Fukushima mon amour (2011) retrace ce premier quart de siècle des Tambours du Bronx, ces vingt-cinq ans de show, de routes, de colère et de rencontres : la vie d'un groupe hors-norme et indépendant.

cinéma films documentaires TV séries documentaires expos moteurs

Nomade des mers, les escales de l'innovation. Une série documentaire sur Arte

Corentin de Chatelperron sur le catamaran Nomade des mers Du 29 octobre au 16 novembre 2018, du lundi au vendredi à 17h35 et en repla...