mardi 17 février 2015

Apple prépare une voiture connectée

Soucoupe volante Apple 



Apple serait en train de préparer dans le plus grand secret son entrée sur le marché de la voiture electrique. Après Google et Uber, eux aussi sur ce créneau, il s'agirait de developper une voiture autonome connectée. 
Selon un article du Wall Street Journal, bien informé, le projet répond au nom de code « Titan » et a pour base un véhicule ressemblant à un monospace. 


Les nouveaux riches défient le monopoles des constructeurs historiques


Si la barrière à l'entrée reste toujours importante, il faut compter un milliard de dollars pour lancer une nouvelle voiture, le monopole des constructeurs automobile est mis à mal par ces nouveaux entrants hyper-riches. Rappelons que Apple dispose d'un trésor de 180 milliards d'euros en "cash". Par ailleurs, il n'est pas interdit de penser à des partenariats où les Apple iront puiser dans les plates-formes ou la banque d'organes ou accessoires disponibles sur le marché. Enfin concernant la technologie des voitures électriques, qu’il s’agisse des batteries ou des moteurs, n’est pas le monopole des marques automobiles traditionnelles, comme en témoigne l'arrivée de Bolloré avec Autolib à Paris.



Google car, premier véhicule autonome


Plus seulement le design et les performances mais les SERVICES internet


Cet intérêt porté par les firmes de la Silicon Valley (Tesla, Uber, Apple)  est un message suffisant pour indiquer que l'automobile n'est pas encore "morte" (en déclin diront les financiers) mais qu'elle doit se réinventer. A l'horizon 2020 (date prévue de l'arrivée des premiers véhicules autonomes), l'argument de vente ne sera plus seulement le design ou les performances mais, les nombreux services via internet (guidage sophistiqué, conseils de restauration contextuels sur la route, services de réservation dans un restaurant ou un parking).  

De façon plus fine, libérer le conducteur (et les passagers) de l'attention aux problématiques de circulation sur autoroutes et lui redonner le plaisir de voyager est une utopie en passe d'être plausible. l’automobile de demain nécessitera des données cartographiques extrêmement précises, mais aussi des caméras, des capteurs, des gyroscopes et des accéléromètres très sophistiqués.

Mais la liberté n'est pas forcément le but des géants du net, qui voient plutôt ces nouveaux modèles de voitures connectées, comme des espaces publicitaires sur roues, ciblés avec précision car elles pourront connaitre la localisation et les habitudes de leurs occupants. Big Brother est bien là. 

cinéma films documentaires TV séries documentaires expos moteurs

Nomade des mers, les escales de l'innovation. Une série documentaire sur Arte

Corentin de Chatelperron sur le catamaran Nomade des mers Du 29 octobre au 16 novembre 2018, du lundi au vendredi à 17h35 et en repla...