jeudi 4 septembre 2014

Les petites comptines de Noemi pour la nuit

Noemi : les pays humides


Tourbillon sensuel, Noemi écrit, compose et produit sa musique. Dans ses comptines à la fois précieuses et fougueuses, parfois surréalistes, on voyage la nuit, on emprunte des ballades rêveuses ou fantasmatiques, au cours desquelles le charnel n’est jamais très loin. On ne saurait trop conseiller aux fans de Camille et d'Elli Medeiros de découvrir de toute urgence sa musique.
Noemi, mine de rien, inspire le meilleur de la chanson française contemporaine !

Noemi qui cite dans son Facebook, Carax et Manset, et Claude Miller... de belles références pour une ballade au coeur brisé

Noemi nous livre en toute innocence son clip inspiré par le film de Claude Miller "l'effrontée" avec Charlotte Gainsbourg




Noemi a un univers bien à elle, ambitieux et marqué du sceau de l’élégance. Nimbées d'électronique, les chansons de Noemi déstabilisent, caressent et émeuvent. Sur son premier album Les Pays Humides, on retrouve un duo avec Adrienne Pauly, un autre avec Luce, et la participation de Christophe venu prêter main forte à l'enregistrement d'Hippocampe.



Normalement, elle devrait porter une crête verte, être habillée par Vivienne Westwood. Dans le monde réel, elle serait la cantatrice du cinquième élément, la diva de l’amour.


NOemi


En vrai c’est une punk, Noemi. Sous tous ses avatars, sous tous les courants de sa voix de terre qui s’ouvre, elle est un tumulte, une musique qui fait des doigts, un coup de pied dans les cases, une grosse épingle à nourrice sur la doxa.


L’opéra rock, la chanson populaire, l’électro tarée, tout se mélange, tout se crée, rien ne se perd. Noemi la sanguine trace son sillon depuis l’enfance, le piano, la danse, le théâtre, le chant lyrique au conservatoire. Elle apprend les règles, les techniques, les normes, le classicisme pour mieux le démonter pièce par pièce, note après note.


un peu DIY tout de même



En 2011 elle se lance seule et sort son 1er EP 4 titres sous le nom de Noemi. Sans E.
Cette même année elle signe aussi le single de la chanteuse Luce « L’été Noir », sort un album pour enfants « Chante avec Nomi-Nomi » édité par Nathan, et reçoit l’aide à l'accompagnement de carrière de la SACEM.



Et puis, elle colle à son tee-shirt déchiré, elle embrasse le DO IT YOURSELF et décide de sortir son album grâce au crowdfunding sur KissKissBankBank. L’opus qu’elle a appelé avec une joie de pluie d’été « Les pays humides » livre son univers poétique et barjot, en goutte à goutte ou par torrents. C’est l’histoire d’une amoureuse en eaux troubles, un album intime, un poème en prose musicale, à l’onirisme délicat.


Les pays Humides, sortie le 28 octobre chez BMG



cinéma films documentaires TV séries documentaires expos moteurs