vendredi 5 septembre 2014

Leos Carax : Le plus secret des cinéastes français

Carax : Le plus secret des cinéastes français 

 Arte commence un cycle cinéma français avec Leos Carax (avec notamment la diffusion de Holy Motors le 3 septembre, et des Amants du Pont Neuf le 8 septembre)

Holy Motors de Leos Carax

Vous pourrez aussi retrouver le beau documentaire sur Arte de La réalisatrice Tessa Louise-Salomé sur le plus secret des cinéastes français, Leos Carax. Des images de cinéma, des images de télévision aussi, l’équipe d’Holy Motors applaudie à tout rompre au Festival de Cannes, et puis des mots qui s’impriment à vive allure sur fond noir :“Enigme”, “mythique”, “lyrisme”, “légende”, “secret”, “surdoué”, “mystère"
 





A propos de Carax et de Holy Motors, citons Olivier Père, Directeur du cinéma d'Arte, qui ne tarit pas d'éloges sur le film :
Premier long métrage de Carax après treize ans de silence à peine interrompu par le tournage de Merde à Tokyo, Holy Motors est un film magnifique. Carax est un enfant – terrible – du cinéma, éternel jeune homme malgré les années passées à ne pas faire de films, partagé entre le deuil, les souvenirs, une mélancolie contrariée par une énergie extraordinaire et la jouissance de créer de la poésie avec des images et des sons. Holy Motors est une véritable série B d’artiste, une création sans aucun équivalent dans le paysage mondial, le plus beau film de Carax avec Pola X, dans un registre totalement différent : celui de la rêverie cinématographique, affranchie des règles narratives classiques.

cinéma films documentaires TV séries documentaires expos moteurs